PERRY RHODAN n° 346
Retour en Enfer
 
Cycle
La Hanse Cosmique
 
Traduction
Michel Vannereux
 
Edition originale
Pocket Perry Rhodan n° 346
 
Parution
avril 2017
   
    RETOUR EN ENFER

    L’équipage du Dan Picot a reçu un nouveau croiseur, le Trager, avec lequel il est retourné sur la planète Emmy afin d’étudier le mystérieux lac d’ammoniac et le Roc Solitaire. Des tunnels sont disposés entre le vaisseau et les sites.

    Un chasseur venu de l’espace attaque le Trager. L’Émir intervient et l’appareil s’écrase. On découvre à bord deux corps synthétiques en forme de crabe, semblables à ceux qui avaient été pris sur Impulsion II.

    Des épems se glissent sous un tunnel et, en se gorgeant de liquide, l’endommagent.

    Dans le sous-sol de la planète, les Galactes accèdent à une antique station porleyter ravagée par des tremblements de terre. Ils découvrent des corps de crabes semblables à ceux déjà observés. Deux les attaquent avant de s’immobiliser.

    Une coupole est installée dans le Lac d’Ammoniac. L’Émir part en expédition au fond du lac mais ne donne bientôt plus signe de vie. Ras Tschubaï puis Perry Rhodan partent à sa recherche. Rhodan le libère d’une plante monstrueuse qui relâche son emprise après que Rhodan a clamé être un Chevalier de l’Abîme.

    Le Trager quitte finalement Emmy, et Perry Rhodan décide de retourner sur Impulsion II.


    TUEZ LES TERRANIENS

    Les deux Darghètes Kerma-Jo et Sagus-Rhet ont pris possession de deux nouveaux corps. Ils quittent la station porleyter et se rendent en surface. Seth-Apophis les contrôle et les force à commettre des actes contraires à leur éthique, si bien qu’ils tentent d’élever des barrières dans leur esprit pour s’en protéger.

    Le Trager se pose sur Impulsion II. Un puits est creusé pour accéder dans le sous-sol à l’épave du vaisseau précédemment détecté. Un groupe descend pour explorer l’épave. Après avoir constaté que l’épave est totalement déformée, ils se dirigent vers une installation de Porleyters qu’ils ont détectée. Dans une construction cubique, ils trouvent des corps de synthoïdes.

    Les Darghètes résistent aux ordres de Seth-Apophis, s’en prenant au matériel des Terraniens plutôt qu’aux Terraniens eux-mêmes. Des explosions se produisent et il y a plusieurs blessés.

    Les Terraniens découvrent finalement les cocons métalliques des Darghètes et comprennent à qui ils ont affaire. Ils sont amenés à bord du Trager et Terraniens et Darghètes s’entendent.


    PRISONNIERS DE LA MATIÈRE

    Il y a environ deux millions d’années :

    Les Porleyters sont pris d’une intense fatigue après avoir réalisé l’ancrage du Gel-Rubis. Ils se retirent dans un refuge, le complexe des Cinq-Planètes, au sein de l’amas M 3. Ils décident d’abandonner leur existence matérielle et de s’intégrer en divers objets. Des corps d’action, mobiles, sont aussi à leur disposition.

    Le Porleyter Clynvanth-Oso-Megh participe au plan, mais sans plaisir. Malgré ses réticences, il imite ses compagnons et projette sa conscience dans un corps d’action puis dans un objet. Après quelque temps, il se rend compte avec horreur qu’il ne peut plus quitter le cristal où il s’est intégré.

    Le Trager s’est posé sur la planète Klatau, en périphérie de M 3. Une caverne avec des corps de synthoïdes est découverte. Sagus-Rhet et Kerma-Jo prennent possession de deux d’entre eux. Ils découvrent que des consciences désespérées se cachent dans des objets conservés.

    Les Darghètes s’intéressent à un cristal géant et réussissent à libérer la conscience prisonnière à l’intérieur qui est transférée dans un synthoïde. L’Émir apprend que le Porleyter s’appelle Clynvanth-Oso-Megh. Ils communiquent avec lui et apprennent que soixante-dix mille Porleyters sont venus dans M 3 depuis Norgan-Tur. Perry Rhodan promet de les amener sur le complexe des Cinq-Planètes en échange d’informations sur les Trois Questions Ultimes et le Gel-Rubis.


    ÉTAPE SUR ORSAFAL

    Le Trager s’est posé sur la planète Orsafal et y a amené les deux mille Porleyters qui ont pu être libérés. Les difficultés rencontrées dans M 3 par les porteurs d’activateurs cellulaires et les mutants ont disparu.

    Perry Rhodan s’entretient avec un Porleyter proéminent, Lafsater-Koro-Soth, mais celui-ci se montre froid et refuse d’aider les Terraniens à se rendre sur la Nouvelle-Moragan-Pordh pour qu’ils se procurent des informations sur le Gel-Rubis.

    Perry Rhodan va voir ensuite Clynvanth-Oso-Megh qui se montre évasif. Les Porleyters se comportent de façon étrange. Certains vont dans la jungle et harcèlent des animaux. À l’intérieur du vaisseau, certains importunent des membres d’équipage sans toutefois faire preuve de violence. Des Porleyters s’introduisent dans l’hôpital de bord et provoquent presque des catastrophes.

    Le phénomène qui perturbe les Porleyters s’estompe. Finalement Perry Rhodan réussit à s’imposer et met le cap sur la Nouvelle-Moragan-Pordh avec le Rakar Woolver. La flotte le suit à quelque distance. Les Porleyters s’en rendent compte, ce qui accentue la tension.


    L’APPEL DE M 3

    Alors que le Rakar Woolver s’approche du complexe des Cinq-Planètes, il heurte une barrière qui l’immobilise. L’Émir tente de la traverser en utilisant une Gazelle d’un vieux modèle. Il est accompagné d’Alaska Saedelaere, Nuru Timbon et Ceraï Hahn. Il perçoit un appel de détresse qui lui est destiné.

    Sur la planète Yurgill, un Porleyter nommé Turghyr-Dano-Kerg garde un individu prisonnier. Il veut s’intégrer en lui, violant ainsi les lois de son peuple. Il utilise comme corps d’accueil une créature monstrueuse, un karrax, et s’aide du rayonnement paramental d’un joyau stellaire.

    La Gazelle se dirige vers la deuxième planète, n’ayant pas été empêchée par la barrière.

 

SOURCE



SILBERBAND n° 126
Lockruf aus M 3
 

Composé à partir de :

Fascicule Perry Rhodan n° 1068 - Rückkehr in die Hölle (Kurt Mahr, 1982)
Fascicule Perry Rhodan n° 1069 - Totet die Terraner (H.G. Ewers, 1982)
Fascicule Perry Rhodan n° 1070 - Gefangene der Materie (William Voltz, 1982)
Fascicule Perry Rhodan n° 1071 - Zwischenstation Orsafal (Marianne Sydow, 1982)
Fascicule Perry Rhodan n° 1074 - Lockruf aus M 3 (K.H. Scheer, 1982)