PERRY RHODAN n° 351
Au bord du Néant Tournoyant
 
Cycle
La Hanse Cosmique
 
Traduction
Claude Lamy
 
Edition originale
Pocket Perry Rhodan n° 351
 
Parution
septembre 2017
   
    LES NAUFRAGÉES

    Alors que la planète Ceresprammar va bientôt être détruite par un essaim d’astéroïdes, trois habitantes sont choisies pour sauver leur peuple. Porteuses chacune de trois mille œufs fécondés, elles plongent dans un trou noir avec leur vaisseau. Elles arrivent dans le vide entre deux galaxies et se dirigent vers une station spatiale, qui est en fait la gare spatiale de Lookout.

    Les Ceresprammariennes s’y introduisent dans mais leurs maladroites tentatives de contact aboutissent à la mort de plusieurs personnes. Suivant ses instincts, l’une d’elles dépose une partie de ses œufs fécondés dans un corps.

    Le navire d’Icho Tolot et Bruke Tosen échappe à un croiseur de la Hanse Cosmique et parvient également sur Lookout.

    Les Ceresprammariennes poursuivent leurs agressions sur des membres de l’équipage de Lookout. Le commandant Dario Spouru accueille Icho Tolot et, sur son conseil, prend contact avec les Maahks de la station. L’atmosphère propre aux Maahks inonde les locaux des Terraniens. Quand l’oxygène est rétabli, on trouve les restes des Ceresprammariennes.

    Icho Tolot regagne ensuite son navire et appareille. Un phénomène lumineux projette alors la nef avec Icho Tolot et Bruke Tosen dans un environnement inconnu sans étoile visible.


    EN LIMITE DU NÉANT

    Le vaisseau d’Icho Tolot et Bruke Tosen voyage à travers un tunnel géant au milieu d’un mur apparemment cristallin. De nombreuses silhouettes spectrales se manifestent.

    Un objet semblable à un cercueil pénètre à bord et des créatures évoquant des oiseaux apparaissent. Elles s’expriment en intergalacte et affirme prendre possession du vaisseau. Elles utilisent une arme qui paralyse Tolot. Les intrus cherchent à faire exploser le vaisseau, mais Icho Tolot réussit à les chasser en augmentant la température à bord.

    Icho Tolot et Bruke Tosen sortent dans le vide et aperçoivent une structure qui évoque une forme humanoïde. Leur nef arrive près d’une installation composée de tours, de coupoles et d’un astroport.

    Ils sont amenés à l’intérieur d’une coupole par des robots. Quand de violentes secousses se produisent, ils s’évadent. Ils rencontrent Ahrrhed, un être du peuple des Phygos. Il leur montre que la station est entourée de multiples débris, semblables à des restes de planètes et de lunes détruites. Ahrrhed explique que le but de l’installation est de détacher une ancre. Il a reçu un choc psychique qui l’a libéré de Seth-Apophis.

    Icho Tolot, Bruke Tosen et Ahrrhed découvrent les cadavres de plusieurs ornithoïdes. Tosen est frappé par un choc psychique qui le plonge dans la folie. Des robots contraignent Icho Tolot à pénétrer dans un vaisseau pour se procurer des échantillons dans le champ de débris. Ahrrhed et un autre Phygo le rejoignent. Ils sont forcés de sortir dans le vide et disparaissent.

    Icho Tolot doit sortir à son tour, mais grâce à son gant, il peut réussir sa mission et revenir sur le vaisseau avec un prélèvement.


    LE NÉANT TOURNOYANT

    Le Sawpan Loudershirk et ses assistants réussissent à se libérer de l’influence de Seth-Apophis grâce à une neurotoxine et quittent l’installation sur laquelle ils étaient obligés de travailler. Leur objectif était de freiner la rotation du Néant Tournoyant, la zone autour de laquelle tourne le champ de débris. Ils retrouvent leur vaisseau mais doivent faire face à un ornithoïde extrêmement dangereux, Traah.

    Ils sont rejoints par Icho Tolot et le Gerjok Topue qui traversaient le champ de débris à bord d’une barge à la recherche des Sawpans en fuite. Ils fuient et arrivent sur une autre station, appelée Yerphon, en train de se détruire. L’équipage n’espérait plus un sauvetage.

    Traah pénètre dans la station, suivi bientôt par une autre créature indestructible, Auerspor, qui semble être son maître.

    La station Yerphon est de plus en plus menacée par le Néant Tournoyant, tandis que les occupants sont confrontés à Traah et Auerspor. Pour se débarrasser de Traah, un robot à l’apparence de femelle est construit. De cette façon, la créature est attirée à l’extérieur et disparaît dans le Néant Tournoyant. Un vaisseau apparaît et embarque tout le monde.


    LA STATION DES LIBÉRÉS

    Après six semaines de séjour sur la station Xerphon, Icho Tolot se rend compte que Bruke Tosen a disparu. Il le retrouve dans une salle, mort. Il ressent ensuite une vague psychique déferler sur lui puis se sent libéré de l’influence de Seth-Apophis. Sa raison vacille.

    Des anciens esclaves de Seth-Apophis se sont libérés de son emprise et établis sur la station Traaym. Ils sont dirigés par l’Éminent Naggencarphon, un Gerjok qui s’est bâti son petit empire. Ils voient un individu s’approcher, un humanoïde avec des yeux bleu clair. Le groupe envoyé l’intercepter est décimé.

    Toujours en proie à la confusion, Icho Tolot est rejeté de Xerphon et arrive sur la station Traaym. Il est accueilli avec méfiance. Comme preuve qu’il n’est pas un agent de Seth-Apophis, il doit affronter un agent de Seth-Apophis sur une autre installation. Il s’y rend et se retrouve face à Auerspor. Il l’affronte, de même que le gant qui s’est retourné contre lui. Il finit par s’en débarrasser en projetant l’installation dans le Néant Tournoyant.

    De retour sur Traaym, le parti opposé à Naggencarphon lance une rébellion et l’Éminent est tué. Icho Tolot apprend que le but de Seth-Apophis est de débloquer un ancrage afin de libérer le Néant Tournoyant, identique au Gel-Rubis.

 

SOURCE



SILBERBAND n° 128
Das rotierende Nichts
 

Composé à partir de :

Fascicule Perry Rhodan n° 1057 - Die Gestrandeten (H.G. Francis, 1981)
Fascicule Perry Rhodan n° 1067 - Am Rand des Nichts (H.G. Francis, 1982)
Fascicule Perry Rhodan n° 1073 - Das rotierende Nichts (H.G. Francis, 1982)
Fascicule Perry Rhodan n° 1079 - Station der Freien (H.G. Francis, 1982)