FASCICULE PERRY RHODAN n° 1079
Station der Freien
La station de la liberté
Cycle
La Hanse Cosmique
 
Auteur
H.G. Francis
 
Année de parution
1982
 
Edition française
Perry Rhodan n° 351 : Au bord du Néant Tournoyant


    Après avoir disparu trois semaines, le gantelet surgit à nouveau. Il se fixe sur une main d'Icho Tolot qui n'a plus quitté la station des peuples de Seth-Apophis depuis six semaines. Tolot comprend que Bruke Tosen est mort. Le Halutien craint être bientôt touché par un choc mental. Il voit à nouveau une des vagues créatures. Il a l'impression d'être entouré de millions de personnalités solitaires appelant à l'aide. Dans une vision il voit Tosen et Ahrrhed. Une onde mentale le touche et il sent une monstrueuse aspiration des profondeurs du cosmos. Le choc mental libère Tolot définitivement de Seth-Apophis mais perturbe son cerveau ordinaire. Le Halutien pris de fureur menace de détruire la station. Des robots le rejettent dans l'espace sur une plate-forme antigrav.

    Avec son dernier souffle, Tolot atteint la station Traaym, une base abandonnée au bord du Néant Tournoyant où de nombreux êtres se sont rassemblés. Le choc mental les a retirés du contrôle de Seth-Apophis. Le vieux Gerjok Naggencarphon qui dirige Traaym en tant que dictateur, invite Tolot à combatte un agent de Seth-Apophis pour prouver qu'il n'est pas au service de la Superintelligence. Tolot découvre que son adversaire, qui se trouve sous une coupole, est Auerspor. Quand Tolot l'affronte, le gantelet quitte sa main, l'attaque lui-même et se fixe sur Auerspor. Celui-ci affirme n'avoir rien à faire avec Seth-Apophis mais venir d'une autre dimension où les manipulations du Gel-Rubis ont été ressenties. Il devait s'arranger pour que les manipulations servent son monde et neutraliser des facteurs de perturbation comme Tolot. Il a soumis le gantelet à sa volonté. Lors de l'âpre combat entre Auerspor et Tolot, le Halutien est prêt de la défaite. Au dernier moment il peut détruire la station. Auerspor et le gantelet sont déchiquetés avec ses débris dans le Néant Tournoyant.

    Naggencarphon est attaqué par des rebelles et tué. Leur chef, le Phygo Karrsedh, déclare à Tolot que le Néant Tournoyant est identique au Gel-Rubis. Son ancre doit être dissoute à l'aide de la matière freinée. Tolot se lie aux indépendants qui veulent empêcher le Gel-Rubis de reprendre ses effets ravageurs.