FASCICULE PERRY RHODAN n° 1855
Vorstoß in die Traumblase
Incursion dans la bulle de rêve
Cycle
Les Tolkandiens
 
Auteur
Arndt Ellmer
 
Année de parution
1997
 


    Atlan, Myles Kantor et Dao-Lin-H’ay parviennent à l’intérieur de la bulle de rêve dans un système de tuyaux d’un diamètre de dix kilomètres. Comme il présente une ressemblance avec un cœur humain, Kantor donne le nom Cardia au centre de la construction. Les innombrables tuyaux qui mènent à Cardia comme des artères se composent d’une matière nutritive avec un fort pourcentage de vitamines, de minéraux et de cellulose. Kantor la baptise manne. Les trois porteurs d’activateurs se séparent pour mieux explorer la construction.

    Atlan se rend à la périphérie avec sa plate-forme antigrav et trois robots Modula. Après avoir traversé une brume argentée entourant une construction sphérique, il découvre un navire-glisseur des Chaerodiens et des Physandiens comme celui disparu des jours plus tôt sur le Kilimandjaro. Des milliers de robots physandiens démantèlent le vaisseau et transportent les éléments à travers la brume pour achever la construction. Les dommages, qui sont dus à un sabotage, sont réparés en peu de temps. L’Arkonide voir une substance ressemblant à du plomb être créée dans une maison en pain d’épice. Il se cache à l’intérieur, protégé par l’écran S.H. de son S.E.R.U.N..

    Kantor étudie avec trois Modulas un des corps ellipsoïdes formant les nœuds du système de tuyaux de manne. La construction, dont les installations intérieures rappellent des autels et des sarcophages, se révèle être une station de contrôle désactivée. Quand le Physandien Ockonea repère la présence d’un intrus, le Chaerodien Ympalor ordonne qu’on le lui amène. Le Physandien Chlock demande à Ockonea de remplir cette mission mais le cyborg refuse en disant qu’il ne peut échapper à son destin et que chacun doit remplir la mission qui lui est confiée. Kantor peut tromper les Tolkandiens un moment en faisant projeter par ses Modulas des images de Halutiens. Les Physandiens détruisent finalement des robots et acculent les Terraniens.

    Dao-Lin-H’ay atteint le Cardia. Une voix mentale lui ordonne de faire demi-tour. Quand la Kartanienne qui veut venger Ronald Tekener s’approche quand même, elle est plongée dans un état de confusion mentale. Sans pouvoir penser clairement, elle suit un appel de détresse de Kantor, attaque les Physandiens et se retrouve menacée. Au dernier moment, Atlan revient et amène ses deux compagnons en sécurité dans le champ nébuleux.