FASCICULE PERRY RHODAN n° 1830
Der IQ-Dimmer
Le réducteur de QI
Cycle
Les Tolkandiens
 
Auteur
Ernst Vlcek
 
Année de parution
1996
 


    En mai 1288, Ronald Tekener s’oppose dans Hangay au Karaponide Amos-Tar-Ney, qui a bâti une organisation criminelle sous le couvert d’une organisation de pompes funèbres. Il est en contact avec les Gardiens Galactiques. Le fossoyeur s’empare de Tekener sur la planète Sumac et le fait enterrer avec un système de survie. Le porteur d’activateur impuissant peut voir par vidéo les alentours de sa tombe. Amos-Tar-Ney meurt lors de son arrestation et il faut neuf mois avant que Dao-Lin-H’ay ne découvre l’Homme au Sourire et le libère. Tekener part avec le SIOR-SA commandé par Sara-Ti-H'ay dans la Voie lactée. Il se fait déposer sur Olympe et se rend dans le bureau de recrutement de Camelot. L’androïde Beran amène le porteur d’activateur sur Camelot avec une Gazelle.

    Tekener est tout de suite prêt pour une action sous l’influence du réducteur de Q.I. développé par Arfe Loidan. Après quatre injections, le Quotient Intellectuel descend pour 24 heures entre 70 et 80 puis tombe au-dessous de 50. Après deux autres jours, une diminution d’intelligence continue se produit. La réduction de Q.I. est accompagnée d’une totale perte de libido, de l’incapacité à prendre des décisions éthiques, d’une augmentation de l’agressivité et d’une hyperactivité. Bien qu’en état d’intelligence diminuée, Tekener montre des signes de claustrophobie dans son S.E.R.U.N., il est nommé par Atlan commandant de l’opération sur l'Humanodrome. L’Arkonide immunisé au brouillage servira de coordinateur et de dernière réserve. Icho Tolot souffrant des séquelles de son action sur Lafayette et s’étant retiré sur Halut avec L’Émir, les Halutiens hésitent à agir contre les Tolkandiens bien qu’ils soient protégés du brouillage par leur planicerveau. Tekener choisit plusieurs compagnons parmi des volontaires terraniens, camelotiens et raglundiens. Les Simples d’Esprit, noms qui leur est donné, ont six robots Modula à disposition. Les machines doivent faire exploser l’Humanodrome à la fin de l’action.

    Tandis que les cinq mille unités des flottes alliées attaquent les vaisseaux tolkandiens le 27 février 1289, les Simples d’Esprit atteignent l’Humanodrome avec une Gazelle. Le contact avec le GILGAMESH n’est possible que durant les brefs moments où les Tolkandiens interrompent leur barrière radio. Quand l’intelligence de Tekener diminue rapidement, le Cheborparnien Chenobroczeket Fanczynoke essaie en vain de prendre le commandement. En pénétrant dans une pièce où se trouve du Vivoc ils doivent affronter des guerriers gazkas. Plusieurs hommes sont tués. Tandis que les autres Simples d’Esprit peuvent rejoindre le RICO par transmetteur avec plusieurs larves Vivoc, Tekener, Agnes Figor, Carrae, Torük Galayz et Nurmir-Trenk demeurent sur l’Humanodrome.