FASCICULE PERRY RHODAN n° 1829
Unternehmen Humanidrom
Opération Humanidrome
Cycle
Les Tolkandiens
 
Auteur
H.G. Francis
 
Année de parution
1996
 


    Opération Humanidrome

    Dans l’amas stellaire 47 Tucani où se trouvent déjà 200 000 vaisseaux tolkandiens, trente unités du Forum Raglund dirigées par l’Unitair Kelassan parviennent à capturer un Alaza. Les Tolkandiens, qui ont déjà conquis 101 mondes à oxygène forment 150 escadres et partent pour la Voie lactée. Quand Atlan appelle les blocs galactiques à collaborer, il est sèchement rejeté par l’Empire de Cristal. Le Forum Raglund et la L.L.T. sont pourtant prêt à négocier sur Camelot. Le 16 février 1289 une conférence est réunie sur la planète Raglund habitée par divers peuples.

    Le 17 février la Terranienne Selma Miller, qui travaille pour la L.L.T. sur Raglund sous l’identité d’une femme d’affaire, est arrêtée par le service d’ordre de Raglund et est interrogée par le Cheborparnien Parneberochaz Denayrech, appelé en bref Chef Denay, le chef craint du S.O.R.. Le jour suivant, Atlan et Homer G. Adams atteignent Raglund à bord du GILGAMESH, accompagné du PAPERMOON avec Paola Daschmagan, Cistolo Khan et Gia de Moleon. Au début de la conférence, Paola Daschmagan accepte sans objection la demande du Topside Xconic que la L.L.T. prenne en charge la majorité des mesures en tant qu’entité la plus menacée. La diététicienne Simone Ray, qu’Atlan a lancé à la recherche de Selma Miller sur la demande de Gia de Moleon, découvre que le Spécialiste du S.L.T. George Feeder, un collaborateur de la fausse femme d’affaire, travaille en secret pour le Chef Denay. En signe de bonne volonté, le Cheborparnien fait libérer Selma Miller et livre à la L.L.T. l’Alaza, sachant que le prisonnier est proche de la mort. Les médecins du GILGAMESH peuvent cependant freiner l’empoisonnement interne de l’étranger. Le prisonnier, dont Atlan a raccourci le nom compliqué en Vasuur, et qui se désigne comme un ingénieur, raconte finalement que les Eloundars, les Gardiens du Vivoc, ne sont pas les véritables maîtres des Tolkandiens. L’Alaza ne peut rien dire sur le sort de la Voie lactée. Avant de mourir, il explique pourtant que l’Humanodrome doit être conquis car en tant que source d’un rayonnement, il est extraordinairement bien adapté au stockage du Vivoc.

    Les Galactiques décident d’introduire des commandos dans l’Humanodrome pour s’emparer de larves Vivoc et de capturer des Tolkandiens, en particulier des Eloundars. La station géante doit ensuite être détruite. Quand le Plophosien Eryt dor Kames aborde le problème du brouillage, Atlan parle d’une préparation pharmacologique sur laquelle travaille Arfe Loidan. Elle doit diminuer l’intelligence, car les faibles d’esprit sont peu affectés par le brouillage.

    Une flotte de cinquante croiseurs de Camelot, trois mille unités de la L.L.T. et deux mille vaisseaux du Forum Raglund est rassemblée. Alors que trois cents mondes sont entre les mains des Tolkandiens, cinq cents vaisseaux dirigés par le RICO atteignent Point Survivre à cinq cents années-lumière du système de Scarfaaru. Le jour suivant, une attaque contre les cinq cents nefs-hérissons et les douze croiseurs elliptiques des Eloundars échoue. Le médicament protecteur n’étant pas prêt, la tentative d’aborder des épaves tolkandiennes échoue aussi.

    Après le retrait sur Point Survivre, le RICO reçoit la nouvelle du retour de Ronald Tekener de Hangay.