DAS n° 2
Commando HC-9
 
Collection : Fleuve Noir Anticipation n° 798
Traduction : Ferdinand Piesen
Paru en : 1977
 
Titre original : Kommandosache HC 9 (1957)

 
Thor Konnat, alias HC-9, est chargé par le général Arnold G. Reling d’une nouvelle mission délicate. Récemment, un transport sous-marin qui revenait de la base ultrasecrète de Tanaga, dans les Aléoutiennes, a disparu avec à son bord le physicien atomique Edgar D. Morrow.

Thor Konnat prend l’identité de Robert Liming, un officier criblé de dettes, et doit se rendre sur l’île de Tanaga en tant que commandant d’un sous-marin chargé de quatre bombes à carbone, le U-2338. Utan, alias MA-23, est déjà infiltré sur la base en tant que premier adjoint au chef de la sécurité, sous le nom de Ridgeman.

Durant le trajet, le sous-marin est confronté à un autre submersible. Suite à une attaque par des ultrasons, Konnat n’hésite pas à le détruire, l’appareil n’ayant aucune marque d’identification.

Dès l’arrivée sur l’île, Konnat va voir l’amiral Porter, le chef de la base. Il est ensuite informé par Utan que le professeur Morrow a été retrouvé mort. Porter informe le faux Liming que les États Fédérés de la Grande Asie exigent une punition pour la destruction de son sous-marin. « Liming » regagne ses quartiers. MA-23 lui rend visite et l’informe que l'ingénieur en chef de l’U-2338, le seul à pouvoir témoigner que le sous-marin détruit avait utilisé une arme à ultrasons, a eu un accident mortel, certainement un meurtre. Le lendemain, Porter informe Liming qu’il a ordre de le mettre en état d’arrestation.

Dans un bar, Konnat est contacté par le sergent Strubing et amené dans la demeure du docteur Tonther, un physicien. On lui fait une offre : ils le remettent en grâce et il travaille pour eux pour sortir de Tanaga des documents importants. Liming accepte.

HC-9 va ensuite voir le capitaine Orlop, chef de la sécurité, et lui révèle son identité. Le lendemain, il apprend que les EFGA ont retiré leur plainte. Il reçoit le commandement d’un nouveau sous-marin

Liming est à nouveau contacté par les conspirateurs et amené devant le chef de l’organisation qui doit lui donner des documents à faire amener à l’extérieur. La rencontre a lieu dans un laboratoire et le mystérieux chef est dissimulé dans un vêtement antiradiations. Un incident se produit alors : l’arme spéciale de Konnat tombe à terre, ce qui le trahit comme étant un agent du D.A.S. Le chef, qui n’est autre que l’amiral Porter, s’enfuit à bord d’un sous-marin de poche mais il est abattu par la défense anti-sous-marine.
 

 

REEDITION CHEZ EONS

Numéro : 2
Paru en : 2006

 

Traduction :
Ferdinand Piesen (revue et complétée par Jean-Luc Blary)