2
DAS AM?BENSCHIFF
Le vaisseau-amibe
 
Auteur : Roman Schleifer
 
Année de parution : 2014
 

    Perry Rhodan et Eritrea Kush fuient du camp détruit des chasseurs de Talin, emmenant avec eux Anthur, qui affirme être un messager de la superintelligence Talin. Un vaisseau-amibe de cinq cents mètres flotte au-dessus d’eux. Ils atteignent une Gazelle parquée à distance, le Sandior. Avant de perdre connaissance, Anthur affirme qu’il doit se rendre sur Aveda, dans l’Aiguille d’Astrée. Perry et Eritrea déterminent que le vaisseau-amibe est invisible aux rayons de détection 5D. On ne peut le voir que par optique normale. La Gazelle est touchée par un tir avant de plonger dans l’espace linéaire.

    Malgré sa claustrophobie, le jeune Yarron Odac entre en fonction sur le croiseur Marionnettiste en temps qu’ingénieur en chef adjoint. Le vaisseau effectue des essais dans le système de Makur, ayant coupé la plupart de ses équipements.

    Le Sandior jaillit alors de l’hyperespace et percute le Marionnettiste. La Gazelle et la plupart des machines du croiseur sont gravement endommagées. Eritrea est blessée. Perry Rhodan l’amène ainsi qu’Anthur à bord du Marionnettiste. Il les place dans une capsule de sauvetage qu’il éjecte. Sur le chemin de la centrale, il rencontre ensuite Yarron Odac. Alors que le vaisseau va bientôt s’écraser sur une planète, ils réussissent de justesse à émettre un signal de détresse.

    Au quartier général de la Flotte dans le système de Bolthur, Norel Lindner a noté un retard dans les rapports du Marionnettiste et a bataillé contre la hiérarchie pour envoyer une mission de sauvetage. Le Roofpit se rend sur place et peut récupérer la capsule de sauvetage où se trouvent Eritrea et Anthur. Le Roofpit capte le message de détresse de Rhodan. Perry et les autres survivants du Marionnettiste peuvent être sauvés.

    Le Roofpit est attaqué par un croiseur-amibe au moyen d’une arme baptisée lance d’hypercristal. On peut déterminer que la navire étranger se compose d’hypercristaux et est équipé d’un écran antidétection qui le rend invisible aux instruments utilisant des hyperondes.
 
© Michel Vannereux