FASCICULE PERRY RHODAN n° 1862
Aufbruch der Herreach
Le départ des Herreachs
Cycle
Les Tolkandiens
 
Auteur
Susan Schwartz
 
Année de parution
1997
 


    Le vieux paysan Tarad Sul, qui a suivi l’appel de Presto Go pour former un cercle de prière à Moond, fait partie des Herreachs qui sont victimes d’effroyables cauchemars. Durant un tel rêve, il commence à se battre inconsciemment contre Ragin Da, aussi endormie, croyant attaquer une des ombres de son rêve. Bien qu’elle ne soit pas sérieusement blessée, Ragin Da meurt. En surmontant le stoïcisme typique des Herreachs et en combattant activement les ombres, Tarad Sul met fin à ses cauchemars. Il aide maintenant les autres à se sortir comme lui de telles situations.

    Après l’intervention d’Atlan, Myles Kantor et Dao-Lin-H’ay dans la bulle de rêve et la mort des sœurs Vandemar, les Herreachs rassemblés à Moond réussissent plusieurs fois à ouvrir une porte mais n’arrivent pas à la stabiliser. À travers une telle ouverture, Caljono Yai voit Goedda, perçue par les Herreachs comme quelque chose de maléfique, croître de façon explosive lors du premier scintillement. Elle voit aussi qu’Atlan vit encore. Comme un des Bioposis venus récupérer les corps cristallisés des deux mutantes se suicide après le premier scintillement et que les Terraniens sur Trokan sont saisis d’une envie de mort tandis qu’eux-mêmes ne sont pas affectés, la compréhension des Herreachs sur eux-mêmes se modifie. Le 14 juillet, Presto Go rassemble Caljono Yai, Vej Ikorad et Tandar Sel, comme Tarad Sul, deux prêtres de Clerea et deux Libres-Respirants. Comme Kummerog n’existe plus, l’Artiste Suprême déclare que les Herreachs doivent changer d’orientation. L’exemple de Tarad Sul incite aussi Presto Go à demander que les Herreachs agissent sans le paternalisme terranien et de leur propre initiative.

    À la demande de Caljono Yai, Homer G. Adams envoie le croiseur composite BOX-6624 sur Trokan. Cinq mille Herreachs, qui n’ont jamais quitté le sol de leur planète et pour qui voler est quelque chose d’inimaginable, sont amenés sur la Terre. Le 17 juillet, ils édifient une porte stable près du Kilimandjaro par laquelle pénètrent dix mille robots de combat envoyés par Adams.

    Durant l’attaque surprise des robots, Atlan, Kantor et Dao-Lin-H’ay, qui s’étaient tenus jusque là cachés des commandos de recherche physandiens, peuvent fuir sur Terre par la porte. Les Herreachs ne la fermant pas à temps, Caljono Yai voit l’édifice de Goedda se briser lors de la destruction du cosmos incubateur et la masse organique de la Grande Mère être déchiquetée. Les Herreachs apprennent aussi qu’Alaska Saedelaere et les Philosophes dérivent dans l’hyperespace sur les débris du monde creux.