FASCICULE PERRY RHODAN n° 1861
Bomben für den Brutkosmos
Des bombes pour l'espace-matrice
Cycle
Les Tolkandiens
 
Auteur
Peter Terrid
 
Année de parution
1997
 


    Tandis que le cerveau-second d’Atlan classe la dernière partie des informations de Goedda, l’Arkonide, Dao-Lin-H’ay et Myles Kantor se retrouvent à nouveau. Après qu’Atlan ait parlé à ses compagnons de l’histoire de Goedda et des activités de Shabazza, les trois décident de détruire le cosmos incubateur de la Grande Mère. Ils pénètrent dans le bloc-propulsion d’un navire-glisseur commandé par le Chaerodien Kynhan. Kantor programme le vaisseau pour qu’il active son capteur hyperspatial le 18 juillet à 12 :00 et détruise ainsi le cosmos incubateur. Le savant est persuadé que tout l’intérieur sera alors emporté dans le surespace. Pour simuler leur mort, les trois immortels envoient une chaloupe sans équipage contre l’édifice de Goedda. L’appareil est détruit comme prévu mais Goedda perçoit la feinte et ordonne qu’aucune unité ne quitte le cosmos incubateur avant que les intrus ne soient trouvés. Elle empêche ainsi les porteurs d’activateurs de fuir à bord de vaisseaux repartant pour 47 Tucani. D’innombrables robots physandiens se lancent à leur recherche.

    Avant que la psychologue de la L.L.T. Bré Tsinga n'arrive dans le GILGAMESH, le docteur Julio Mangana, le responsable de l’infirmerie, essaie de libérer les personnes enlevées sur Terre par les Bioposis de leur envie de mort. Lors de longues et intensives séances, il arrive à éveiller des doutes chez l’archiviste Nerghana Bilox. Bien que Paola Daschmagan, Cistolo Khan et Gia de Moleon se raidissent sur l’enseignement des Philosophes qu’ils appellent l’École de la Mort, ils se déclarent prêts à redonner à Nathan sa liberté d’action. L’objectif que Homer G. Adams a cherché à atteindre par son enlèvement est proche.