FASCICULE PERRY RHODAN n° 1839
Schwelle zum Absolutum
Au seuil de l'absolutum
Cycle
Les Tolkandiens
 
Auteur
Arndt Ellmer
 
Année de parution
1996
 


    Le GILGAMESH et le PAPERMOON se dirigent vers le point de rendez-vous de la flotte tolkandienne. Ils voient des vaisseaux jusqu'à 23 kilomètres de diamètre se matérialiser et s’intégrer dans des escadres de 200 000 nefs-hérissons. Les croiseurs géants sont baptisés par Homer G. Adams navires-glisseurs. Des escadres se dirigent vers plusieurs systèmes solaires importants. Le GILGAMESH et le PAPERMOON se rendent aussitôt dans le Système Solaire dont les dispositifs de défense ne sont pas encore complets. Le 2 avril 1289, le Chaerodien Avynshaya annonce par radio que les peuples des Chaerodiens et des Physandiens sont venus en paix et demandent le pardon pour les malheurs causés par leurs protégés. Les Chaerodiens, qu’Avynshaya n’inclut pas dans les peuples de Tolkandir, sont les coordinateurs des Neezers, Gazkas, Alazas et Eloundars qui veulent vivre pacifiquement comme peuple errant. La mission des Chaerodiens est de coordonner les actions des Tolkandiens et d’empêcher qu’ils perdent des yeux leur objectif dans leur lutte pour se reproduire et lèsent d’autres intelligences. Les Physandiens, les ingénieurs séjournant sur les navires-glisseurs, doivent leur fournir la technologie. Avynshaya explique que dans le cas de la Voie lactée, les Tolkandiens sont arrivés trop tôt. Le Chaerodien annonce que les mondes incubateurs seront évacués et les champs de brouillage désactivés. Peu après, il se confirme que les Gazkas et les Neezers chargent les récipients vides de Vivoc et autres équipements et quittent les planètes incubatrices.

    Sur Erender, Rebecca DeMonn est accusée de haute trahison et interrogée sur le LUNA. Un cristal enregistreur caché dans ses vêtements prouve son innocence et elle est réhabilitée. La jeune femme, qui espère toujours en secret que Tizian Grannet ne puisse être reconnu coupable de ses actes à cause d’une maladie mentale, joue avec l’idée de quitter le S.L.T..

    Après une étape sur Klindong, un monde des Gardiens Galactiques occupé par le S.L.T., le LUNA revient dans la Voie lactée. Le 3 avril, il reçoit de Paola Daschmagan l’ordre de se diriger vers la planète incubatrice Gaillon, un monde de la L.L.T. où la Hanse Cosmique possédait un comptoir jusqu'à l’invasion des Tolkandiens. Ayant mené une action contre des trafiquants de drogue sur Gaillon quelques années plus tôt, Rebecca DeMonn est chargée par Gia de Moleon d’atterrir avec une troupe commandée par Angela Stoll après l’extinction du champ de brouillage le 6 avril. Les agents du S.L.T. découvrent deux mille Tolkandiens et les cinq cents hommes de la station en transe autour des restes du Vivoc d’un Eloundar. Ils attendent l’Absolutum. Lenny Eisenbein, un chasseur de grands fauves originaire d’Epheyta, que son Q.I. diminué suite à la consommation de drogue protège du brouillage, est ramené par Rebecca DeMonn en sécurité sur le LUNA par transmetteur. Les Tolkandiens et les Hanséatiques se figent avec une expression ravie et ressentent après un sentiment de nausée une chute instantanée et un tiraillement dans leur tête. Rebecca rejoint aussi le LUNA. Le mystérieux phénomène coûte la vie aux Tolkandiens comme aux représentants de la Hanse et l’équipe d’Angela Stoll. Le navire-glisseur du Chaerodien Suvashvyna s’entoure d’un puissant écran protecteur et les Tolkandiens élargissent le champ de brouillage à leur escadre.