PERRY RHODAN NEO n° 91
Wächter der Verborgenen Welt
Le gardien du monde caché

Cycle
Terre zone de combats
 
Auteur
Oliver Plaschka
 
Parution
2015
 
   

    Perry Rhodan et ses compagnons, Reginald Bull, Ras Tschubaï, Frederick Andersson, l’Errkarem Kittur et l’Orristan Ovesst, ont quitté Gesverr, le monde central des Issgerans, pour rechercher le Monde Caché dont a parlé le Dormeur, Asskor Tavirr. Ils se rendent à bord de l’Innesay sur un astéroïde où ils ne trouvent que des morts. Une charge explosive manque de tuer Ovesst mais Kittur le sauve malgré leur inimitié.

    L’Ara Leyle et Sannasu sont restées sur Ettves. Leyle étudie un échantillon cellulaire de l’entéron et un de Sannasu. Elle trouve d’étonnantes similitudes et une séquence de gènes qui s’apparente à une signature.

    Rhodan se demande qui sont les Bêtes qui, selon les légendes des Issgerans, auraient chassé les mythiques Premiers de la Terre. Il les soupçonne de faire partie de l’Alliance, un des belligérants du Combat. Perry Rhodan souhaite aller voir Callibso sur Derogwanien alors que le but de l’entéron est le Monde Élyséen où il veut détruire les empreintes moléculaires de Rhodan.

    Asskor Tavirr est de nouveau réveillé, au prix de l’énergie vitale de Rhodan. Il perd connaissance et Leyle s’en occupe. Elle a aussi découvert que l’ADN de Kittur possède des séquences identiques à celles de l’entéron et de Sannasu. Il y a aussi des séquences similaires à celles des Humains mais non activées.

    Une analyse du rythme avec lequel les Issgerans récitent leur textes sacrés donne les coordonnées d’un monde inframercurien. Ils y vont et découvrent une installation sur la planète Vulcain mais ne peuvent entrer. Ils ont besoin du Gardien et se rendent pour cela sur Vénus, mais ils ne le trouvent pas.

    Perry Rhodan part pour Derogwanien avec l’Innesay en compagnie de Ras Tschubaï, Leyle et Sannasu. Reginald Bull et Frederick Andersson restent avec les Issgerans.

    Jemmico se rend sur Terrania Orbital, que les Arkonides ont baptisé Meren’Larsaf. Il est persuadé que quelque chose ne va pas avec la station. Le commandant de la station est tué lors d’un attentat. Tandis que son adjointe Sarel Kitripa recherche les responsables, Jemmico et son assistant Rilah ter Isom s’intéressent à l’ancienne positronique.

    Tandis que Kitrina doit s’occuper d’une mutinerie, Jemmico continue ses recherches. Il est censé exister une arme ultime à bord. Jemmico et Rilash ter Isom trouvent le tarkanchar hébergeant l’esprit de Kosol ter Niidar, le constructeur de la station. Il leur parle du Combat, de l’Alliance, puis les mène à une chambre secrète où repose un être inconnu : un géant pourvu de quatre bras qui a été trouvé sur Larsaf II.
 
© Michel Vannereux